Vécu dans l'histoire d'un cas d'aliénation parentale.

Le Juge a dit : " la mère doit revoir ses enfants".

On convient d'un jour où papa doit déposer ses héritiers, deux beaux gamins de plus ou moins quatorze ans devant la porte de la maison de maman. A l'heure dite, papa s'acqitte de sa mission et va se garer un peu plus loin, au volant de sa superbe auto.

Les deux fanfarons, admirablement drillés par leur père, sonnent et maman se précipite pour ouvrir.

A la vue de ses fils, elle croit défaillir, son coeur bondit, elle ouvre les bras... mais elle s'entend dire froidement : "Tu voulais nous voir, et bien, regarde-nous bien... Ciao ! "

Les deux policiers postés à quelques mètres ont dû constater que le jugement venait de s'appliquer et les garçons regagnèrent l'auto de papa qui les ramena tranquillement chez lui.