" Eliane Masson et "la Mouette" remercient Michel Willekens de "la Vie des Pères" de ses bons voeux. Nous lui souhaitons, comme à nous-mêmes, d'arriver à faire prendre conscience, là au faîte du pouvoir, des injustices et des dégâts commis envers les enfants, par négligence, par ignorance, par parti-pris, par manque de courage, par susceptibilité froissée... allez savoir !
Dans ce but, nous vous livrons ci-après ces publications qu'il nous a envoyées ..."

La Vie de Pères

Publications censurées sur le Site de Justice en Ligne http://www.justice-en-ligne.be/
Le site www.justice-en-ligne.be est une création de l’Institut d’Etudes sur la Justice avec le soutien de la Fondation Bernheim (siège social de l’Institut d’Etudes sur la Justice : c/o Fondation Bernheim - place de l’Albertine, 2 - 1000 - Bruxelles).
Partenaire du site : l’Ordre des barreaux francophones et germanophone (O.B.F.G.)



Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi de vous faire part que, depuis janvier 1994, avec une équipe, j’étudie les phénomènes et les conséquences qui sont liés à la suite des conflits de séparations et de divorces.

Je travaille principalement dans la francophonie, et aussi où l’on peut rencontrer des francophones : soit en Belgique, en France, en Suisse, en Grèce, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Afrique, au Japon,…

Cela fait un réseau Internet de plus de 2 millions de Sites et de Blogues. Mais nous ne sommes pas encore assez entendu, ni par les Médias, ni par les responsables politiques…

À ce jour, en 18 années, nous avons approché plus de 10.000 cas de pères, ainsi que leurs enfants, violés dans leurs droits fondamentaux, broyés par les pensions alimentaires… difficiles, voire impossible à payer… au risque de se retrouver à la rue… et spoliés de leurs enfants… et parfois aussi, spoliés de leurs patrimoines…

Je vous saurai gré de prendre en considération ces réalités catastrophiques inhumaines et honteuses, réels génocides légaux, que nous vous présentons.

Notre équipe pluridisciplinaire (victimes, éducateurs, assistants sociaux, psychologues, psychiatres, médecins, juges, avocats,…) aurait bien souhaité que vous ne censuriez pas les commentaires, ci-dessous, qui vous ont été adressés. En effet, vous avez préféré le refus de les publier et ce, pour des raisons qui vous sont propres.

Mais nous ne pouvons plus accepter qu’un lobby de « Robes Noires » puisse continuer à faire « la pluie et le beau temps » et continuer d’exploiter, de manière honteuse et mercantile, sans aucun scrupule, ni état d’âme, les détresses et les conflits conjugaux des citoyens…

En résumé, nous préférons voir une Société qui fait le choix de porter aide et assistance à ses citoyens qui sont en situations de détresses et de dangers !

Nous en avons assez de voir que ce lobby de « Robes Noires » ne cesse de s’opposer à toutes les améliorations que nous avons proposées, et de toujours s’opposer à toutes les bonnes solutions que nous avons présentées depuis plus de 25 ans.

Nous vous souhaitons la bonne réception de ce courriel, ainsi qu’une Bonne Année 2012… et vous prions de recevoir nos très cordiales salutations.

Michel Willekens
Porte-parole




Publications du 27/12/2011 à 16:48 et du 31/12/2011 à 18:43

En France, au Québec et ailleurs, il existe des « Tribunaux des familles » depuis assez longtemps. Mais il ne faut pas croire que tout va pour le mieux.

En effet, tous les jours, des papas (et pas un petit nombre) se suicident en sortant des tribunaux de familles après avoir été broyés ! Car la justice octroie, quasiment toujours la garde principale aux mères et les papas sont interdits de voir leurs enfants et ils sont condamnés à payer des pensions alimentaires difficiles, voire impossibles à payer au risque de se retrouver à la rue.

C’est ce qui m’est arrivé en janvier 1994, après avoir été expulsé de mon foyer sans que la justice ne s’inquiète du bien-fondé des accusations de mon épouse, ni du désarroi de mes jeunes enfants privés d’un père attentionné. Depuis 17 ans, je ne vois plus mes 5 enfants… Et c’est plus de 10.000 cas d’injustices que j’ai rencontré, où des parents sont privés de leurs enfants, pour les mêmes raisons, et je suis en contact avec un réseau international de plus de 2 millions de personnes sur Internet.

Comment éviter de telles situations ? C’est possible !



Publications du 27/12/2011 à 16:52 et du 31/12/2011 à 18:50

Il faut absolument mettre sur pied une médiation familiale conventionnelle, hors secteur marchand (mutualisé) et hors « avocat menteurs » impliqué dans un « Modèle » comme celui de Cochem, du Juge Rudolph Jürgen, qui permet d’éviter l’installation de l’aliénation parentale… les enfants ont besoin de leurs 2 parents pour assurer leur bien-être ! C’est ce que les juges oublient avant tout… En Belgique, il y a plus de 500.000 enfants qui vivent dans des foyers monoparentaux, sans père, sans repère…

Il est intéressant de noter que les données neurobiologiques récentes démontrent la gravité de lésions cérébrales (et cardiaques…) durables chez des enfants (et adultes) pris au piège de longues procédures et donc de conflits persistants et entretenus ! La justice familialiste détruit et tue des familles ! 

Comments