Conférences‎ > ‎

2015 - De l’importance des deux parents pour le bon équilibre mental de l’enfant



Jean-Emile Vanderheyden 

Résumé :

Suite à une conférence donnée aux Facultés Universitaires de Namur, concernant la problématique des enfants pris dans une séparation consensuelle ou conflictuelle de leurs parents, le Pr Hubert Van Gijseghem nous a accordé une fort intéressante interview. Nous avons ainsi pu parler de son approche et de son expérience des difficultés de vie de ces enfants. Il est catégorique sur l’importance des deux parents pour le bon équilibre mental de l’enfant. Pour développer son argumentation, il retrace le cheminement de la réflexion sur cette problématique, en citant divers auteurs de référence.

Introduction

En octobre 2015, le Pr Hubert Van Gijseghem (photos 1 et 1bis) psychologue d’origine belge mais devenu professeur titulaire à l’Université de Montréal, donnait une intéressante conférence à Namur organisée par « La Mouette Belgique » - association pour la défense, la protection de l’enfant et le soutien aux familles de victimes d’aliénation parentale - dans le cadre de la Faculté de Médecine. Cet excellent orateur est devenu un expert international concernant la santé de l’enfant dans le contexte des séparations conjugales conflictuelles. Il réalise dans ce domaine plus de cent expertises par an pour les provinces du Québec et de l’Ontario.

En marge de sa conférence donnée à la Faculté de Médecine à Namur, il nous a agréablement accordé une interview concernant sa façon de voir la problématique des enfants pris dans une séparation consensuelle ou conflictuelle de leurs parents. Son analyse et son expérience sont intéressantes à connaître, car dans ce domaine des séparations conflictuelles voire de l’aliénation parentale et de leurs complications, il persiste des avis divergents d’une part, mais aussi de grandes souffrances chez les enfants et les adolescents – les menant parfois au suicide, et aussi consécutivement au niveau familial.  

Télécharger l'article complet ci-dessous.

Ċ
Eric Derasse,
4 déc. 2015 à 06:02
Comments