Articles‎ > ‎Newsletters‎ > ‎

2013.06 Lettre ouverte à la Ministre wallonne de l’Action sociale


Merci à Monsieur G.GEURY (DE) pour l'interpellation spontanée
de Madame la Ministre et son soutien à la Mouette Belgique.





JAMBES, le 24/06/2013.

Madame Eliane TILLIEUX,
Ministre wallonne de la Santé, de l’Action sociale et de l’Egalité des Chances

 

Madame la Ministre,

Puis-je attirer votre attention sur le travail remarquable qu’effectue l’ASBL « LA MOUETTE » avec de très petits moyens, voire avec de petits dons du Privé où émanant de personnes reconnaissantes ?

Comme vous le savez sans doute mieux que personne, le secteur de la Protection de l’enfance et de l’Aide aux familles des victimes, est en plein marasme ainsi qu’ont encore pu le démontrer les évènements récents vécus dans l’Arrondissement judicaire de Marche-en-Famenne. En son temps, la Ministre FONCK a évacué le problème en se réfugiant derrière les organismes officiels que sont les SAJ et autres SPJ.

Melchior WATHELET Jr., par après, en charge de ces compétences, a préféré lui, le clientélisme dans sa région, etc.

Aujourd’hui c’est le Ministre COURARD qui a hérité de ces compétences.

Curieusement il ne répond à aucun courrier adressé, il est vrai, au Siège du PS !!! Pourquoi ???

Ce n’est pourtant guère l’habitude du Boulevard de l’Empereur de ne pas répondre aux questions et aux problèmes qui sont portées à sa connaissance !!!

Que font réellement ces organismes ? (Voir l’Emission « Controverse » et « Mise au Point de ce 02 juin 2013)

Toute la Wallonie a pu se rendre compte de l’énorme écart qui existait entre les réalités du terrain et les déclarations, notamment d’un Inspecteur des SAJ-SPJ, complètement « à côté de la plaque » et qui n’avait d’autres motivations que de se défendre et défendre son organisme malgré un fiasco total dans l’affaire en question.

Pas même un regret, pas même un mot d’excuse !!! INCROYABLE !

« En 20 ans de carrière, affirmait un avocat présent sur le plateau et spécialisé en cette matière, jamais je n’ai vu un tel scandale ! » Un juge de la Jeunesse, plus nuancé reconnaissait le drame, s’excusait de cet horrible manquement envers des enfants et posait les bonnes questions.

Même Madame La Procureur du Roi de Marche-en-Famenne s’interrogeait sur ce qui avait pu dysfonctionner à ce point ?

Ce n’est pas tout de créer et de mettre en place des organismes tels que les SAJ et les SPJ, encore faut-il que le personnel recruté soit hyper formé, hyper motivé et surtout hyper dévoué et sensibilisé à la cause de l’enfance danger et des familles de victimes.

Tous, via la Presse, la TV, avons pu nous rendre compte qu’il n’en était rien, pour le moment, vu le drame de ces enfants et durant plus de 10 ans.

Résultats : ce sont vers des ASBL ou organismes tels que ceux mis en place par Madame E. MASSON, qui récupèrent les exclus, les victimes et les dégoûtés des incuries de ces administrations bureaucratiques … … .

Cette ASBL de Florennes est composée de personnes, le plus souvent bénévoles. Elle réalise un travail remarquable. C’est purement de l’abnégation, dons d’écoute, y compris les week-ends, jours fériés et cela, sans quasi aide aucune des Pouvoirs Publics.

Cette ASBL posent pourtant les bonnes questions !!! Dérange-t-elle ?

La menace sur les enfants ne se passe pas uniquement durant les 8 heures des 5 jours de travail hebdomadaire !

Je me pose aussi une question : La violence actuelle de notre société n’est-elle pas due aussi à un laisser faire de nos autorités, de nos medias surtout la TV et la mauvaise transmission (Education-Enseignement) des authentiques vraies valeurs de la vie que sont l’Amour, le Respect des autres, le Travail, le Courage, la Solidarité, l’Engagement dans le respect et l’écoute, …etc.

N’y a-t-il pas là un fossé, de plus en plus grand qui se creuse entre « Le Politique », « L’Administration », «Les Services Public » et … les réalités du terrain ?

De même, si la Presse interpelle et dénonce, elle joue, hélas aussi, un rôle très néfaste lorsqu’elle tombe dans le scoop et le sensationnaliste. (Vendre du papier à n’importe quel prix – Concurrence d’Internet oblige.)

Ne devrait-on pas prêter une attention beaucoup plus grande à ces personnes dévouées qui, souvent bénévolement, armées seulement de leur cœur, pallient ponctuellement à ces carences, sauvent des enfants, aident des familles victimes et conscientisent le POUVOIR.

Ces conférences initiées notamment par cette ASBL et données par des Experts belges et Etrangers, apportent souvent un éclairage créatif sur ce qui pourrait et devrait encore être réalisé chez nous.

La Justice, en premier lieu, se réfugient toujours dans sa Tour d’ivoire : « Toujours accusatrice, jamais responsable !!! ».

D’autres organismes aussi, pas tous, se complaisent dans le confort de leur sécurité d’emploi. Ils engendrent un train train quotidien, sans créativité aucune avec les conséquences tragiques que nous venons de connaitre.

Des personnes, de tous bords, de tous milieux, souvent même du Monde universitaires, de la médecine et parfois même de la JUSTICE, sortent à présent, de plus en plus souvent, de leur réserve et proposent de nouvelles pistes ou solutions capables de répondre aux évidences du moment.Beaucoup d’Avocats (Pas tous !) font un tort énorme dans les litiges familiaux et aggravent ceux-ci, au lieu d’essayer de trouver des solutions respectueuses pour les 2 parties et surtout pour les enfants. (Voir les magnifiques articles et les Livres du Docteur J.M. VANDERHEYDEN du CHU VESALE à Montigny-le-Tilleul - Avocats divorcistes et pervers indispensables à l’industrie du divorce.

http://laviedeperes.over-blog.com/article-24665781-6.html#anchorComment )

Ces avocat(e)s se remplissent les poches à coups d’honoraires exorbitants, ne sont jamais responsables et salissent pour très longtemps l’image de l’Institution Judiciaire auprès de qui, on croyait pouvoir faire confiance !!!


POURQUOI n’y a-t-il pas de réactions des autorités supérieures devant ce gâchis et ce constat ?

Avez-vous déjà vu un mouvement initié par des Avocats avoir le soutien de la population ?

C’est in fine, l’Institution Judicaire qui fatalement en a pris un coup sévère auprès de la population ?

La confiance en la Justice de notre pays ne cesse de se détériorer et la perte de confiance en cette Institution est générale.
Oui, Madame la Ministre, vous représentez admirablement la nouvelle génération qui rue à présent dans les brancards et les idées reçues ?

Seule, vous ne pouvez rien ! Mais avec les bonnes volontés, les prises de consciences de plus en plus fortes, nous pouvons aussi vous aider dans la dure tâche qui est la vôtre à présent.

Une certaine jeunesse, instruite, monte de plus en plus souvent au créneau et apporte des idées nouvelles.

Puisse-elle réussir ce qu’un immobilisme, un aveuglement bourgeois et egocentrique, ont détruit aux cours des années.

J’ose croire que vous prendrez en considération la demande de Madame E. MASSON (Malgré les économies budgétaires) qui se tient bien sûr à votre disposition pour vous aider et vous faire part de sa grande expérience de terrain.

Comme signalé dans son courrier, ce n’est guère difficile, puisque la plupart de ses activités et celles de ses collègues se déroulent dans votre « Fief » électoral et sont unanimement appréciées par la population.

Merci de m’avoir lu Madame la Ministre.

Dans l’attente d’un suivi, surtout auprès de Madame E. MASSON, je vous prie d’agréer Madame La Ministre, l’expression de mes sentiments respectueux et anticipativement reconnaissants.

Bien à vous.
G.GEURY (DE)