A Vous, parents, grands-parents, amis...que"la mouette Belgique"  a aidés, 
                répondant à vos sollicitations, et cela depuis 2002... 

Les temps ont changé, les mentalités aussi. Les séparations des parents sont devenues monnaie courante et les enfants en souffrent de plus en plus. 

Lucien Derzelle, notre précieux collaborateur et  organiste d'église appelé à jouer les plus grands airs pour magnifier les mariages en est arrivé à se demander à chaque occasion : "Combien de temps tiendront-ils ?" 

Eh oui, les statistiques sont là, nous en sommes à une séparation sur deux. Les mariages, mises en ménage, concubinage et autres concrétisations de l'amour que se portent deux êtres se décident trop souvent à la légère...   à la grande satisfaction des boutiques de jolies robes blanches, des organisateurs d'événements, des avocats et des psys qui ont fait une spécialisation bien nécessaire de ces séparations. 

C'est devenu un phénomène de société dans lesquels beaucoup de mondes se retrouvent !  
Oui, beaucoup de monde...  mais PAS LES ENFANTS. Ne nous voilons pas la face, c'est une catastrophe pour eux qui "couronnent"
ces unions, ... oui, qui les couronnaient plutôt !

Vous entendez prôner partout les droits de l'homme, ceux de la femme, du prisonnier, du criminel, de l'immigrant et d'autres, mais "quid" du droit de l'enfant, et quid des devoirs de tous ces prétendants à leurs droits ? 

La réponse ? Pour moi, elle réside en un mot : le RESPECT.

Les expériences acquises par <lamouettebelgique.be>  au cours des années ne peuvent pas rester lettre morte. J'ai décidé d'en faire
part aux parents qui envisagent leur séparation. Je veux leur éviter de gravir ce véritable chemin de croix qui se profile devant eux, qu'ils s'apprêtent à grimper et qui sera tout sauf  "un long fleuve tranquille", sans parler des conséquences désastreuses qu'il génèrera. Non, je n'exagère pas, car ceux qui en souffriront le plus, ce sont les enfants.

Avant de vous livrer ces témoignages, chers parents, je livre à votre réflexion un articulet écrit par le service de médiation à la famille du centre jeunesse de Montréal ...


COMMENT BOUSILLER SON ENFANT APRES UNE SEPARATION

Empêchez-le d'aimer son autre parent.                                               Faites-lui savoir qu'il n'est pas votre priorité et que, franchement,
                                                                                                             vous avez d'autres chats à fouetter.
Interdisez-lui de voir fréquemment son autre parent.
                                                                                                              Quand il sera assez vieux, ne prenez surtout pas en                                                                                                                                  considération ses souhaits quant aux modalités de garde.
Faites-le confident de vos gros sales problèmes d'adultes.                   
                                                                                                              Quand votre enfant vous posera une question, allez-y
Inscrivez-le au coeur de vos disputes avec votre ex.                            simplement : dites-lui que tout est de la faute de votre ex.

Faites-le jouer au messager.                                                                  Assurez-vous que votre chum/blonde soit toujours là quand
                                                                                                               vous sortez ou pratiquez des loisirs avec votre enfant. Evitez
Versez quelques larmes au récit de sa fin de semaine                         le plus possible toute intimité parent/enfant.
avec votre ex.                                                                        
                                                                                                               Faites en sorte que votre enfant doive se cacher pour 
 Faites-lui savoir que financièrement parlant, c'est l'enfer.                     téléphoner à son autre parent.                                                                                                                                                                                                                                                                 



                                                     Ne mettez surtout pas en place un horaire lui permettant de
                                                  savoir chez quel parent il sera et à quel moment de la semaine.



***     *** .    *** .    *** .    *** .    *** .    *** .    *** .    *** .    *** .    *** .          


" J'ai juré de ne jamais me taire quand des êtres humains endurent la souffrance de l'humiliation, où que ce soit.
Nous devons toujours prendre parti. La neutralité aide l'oppresseur, jamais la victime.
Le silence encourage le persécuteur, jamais le persécuté."

Elie Wiesel  10.12.1986 Oslo - Remise du Prix Nobel de la Paix.

"Détournez-vous de ceux qui vous découragent de vos ambitions. C'est l'habitude des mesquins. 
Ceux qui sont vraiment grands vous font comprendre que vous aussi pouvez le devenir."                               Mark Twain.

"Le respect est ce que nous devons,
  l'amour est ce que nous donnons"
                                                                      Ph.J. Bailey

"Le respect, c'est comme le sourire...
       ça ne coûte rien et tout le monde aime ça !"

"Oeil pour oeil...et le monde finira aveugle."
                                                             Gandhi.
"C'est en voyant un moustique se poser sur ses testicules qu'on réalise qu'on ne peut pas régler tous les problèmes par la violence"
                                              Proverbe chinois.